lundi 27 octobre 2008

présentation

Y a t’il une vie après celle de critique de théâtre, métier que j’ai exercé un paquet d’années à Télérama. Je suis convaincu que oui avec cette liberté et cette insolence accrue que permet le blog.

A mes yeux le théâtre autorise, comme toute art qui se pratiqué sur le fil, d’observer tout ensemble les spécificités de notre époque et d’imaginer un avenir indéchiffrable. Mon but premier est de défendre des spectacles qui scintillent d’instants magiques et de suivre des démarches de créateurs qui nous entraînent dans une nuit qui est autant la leur que la nôtre. Ce qui ne signifie évidemment pas que seront exclus les représentations où seule la fantaisie gouverne. `

Ce blog ne rendra pas seulement compte des heures où je me suis senti en résonance profonde mais aussi de celles qui donnent des hauts le cœur car elles reflètent une époque de vide abyssal de la pensée. Des entretiens avec des metteurs en scène, acteurs, auteurs, scénographes dont les efforts provoquent l’ivresse d’une véritable découverte seront également au programme. Tant de belles intentions peuvent causer bien des déceptions.

En attendant, comme dit l’autre, vogue la galère.

Il va sans dire que tous les commentaires, même les moins aimables, seront les bienvenus.

Joshka Schidlow

2 commentaires:

basilebdebodt a dit…

Message test

basilebdebodt a dit…

Bonjour Monsieur Schidlow, j'ai écrit un récit théâtral que je voudrais vous communiquer, ce récit a eu comme premier lecteur Jean Claude Carrière. Je suis en train de le créer avec le metteur en scène Renato Giuliani, membre de la compagnie Irina Brook. Où puis je vois l'envoyer? Basile Bernard de Bodt, avec le soutien de Moïse Touré et d'Isabelle Janier; basilebdebodt@wanadoo.fr